Une équipe s’occupe de préparer et servir des repas pour les défavorisés en collaboration avec l’église baptiste de l’avenue du Maine.

Il est midi et une foule se presse devant l’entrée de l’église de l’avenue du Maine, en ce samedi de février. Chacun finit par entrer pour rejoindre une salle accueillante où sept tables sont dressées. Une fois tout le monde installé, le menu est annoncé : soupe de légumes, saucisses aux lentilles et oignons, fromage, fruit et café. Les cuisiniers et les serveurs s’affairent, les plats et les carafes défilent, l’ambiance est décontractée.

Les estomacs pleins, quelques convives se rassemblent autour du piano et chantent des chansons populaires, puis se séparent avec nombre de mercis pour l’équipe de service.

C’est cela les repas de la fraternité : un repas chaud pour une cinquantaine de défavorisés le samedi midi de novembre à avril, à l’église baptiste de l’avenue du Maine. L’église d’Alésia a constitué une des équipes, qui toutes les 6 semaines, se relaient pour assurer la préparation du repas et de la salle, le service, le nettoyage, mais d’abord et surtout l’accueil de chacun.

Pour plus de renseignements, contactez François Perreau